Brésil - Brasilia

Aproveite a praia em Brasília

Quand on pense au Brésil, on pense Carnaval, football, caïpirinhas & plages paradisiaques. Peu connue des touristes, la capitale brésilienne bénéficie d’une architecture atypique, du soleil, de la cachaça venue des quatre coins du pays mais malheureusement pas de plages… Enfin, pas tout à fait… Depuis 2015, Brasília accueille, durant les weekend de juillet & août, l’événement « Brasília Na Praia » (ou Brasília sur plage dans la langue de Molière). Sur le papier, ça sent le sapin parce qu’au Brésil en juillet/août, on est en plein hiver et que la plage en hiver, merci mais non merci! Mais l’hiver à Brasília, c’est en fait la saison sèche, il y fait environ 25/28°C & il ne pleut (quasi) pas. Du coup, prépare tes havaianas, ton bikini & ta carte de crédit: let’s go to the beach!

 

Mais c’est quoi Brasília Na Praia?

Pas besoin de te refaire l’histoire de Brasilia, l’essentiel est de savoir que c’est une ville qui a poussé au milieu du Brésil au début des années 60 & ne dispose donc logiquement pas d’accès à la mer… & pourtant elle est deuxième au classement des villes brésiliennes en nombre de bateaux par habitants. Du coup, que font-ils de leurs joujoux s’il n’y a pas ni mer, ni océan dans le coin? Eh bien tous ces bateaux naviguent tranquillement sur le lac Paranoá, lac artificiel de 48km², véritable poumon bleu de la capitale. C’est donc sur une partie de ses rives que les organisateurs de Brasília Na Praia ont décidé d’installer leur matos et de proposer leur version de la plage brasiliense: Brasília Na Praia, c’est donc des tonnes de sable, des milliers de chaises longues, des dizaines de paillotes et hamacs semi-immergés, des terrains de volley, des cours de yoga, du cross-fit, du SUP, du kayak, mais aussi des DJ et artistes nationaux pour shaker ton booty … Bref, tout y est réuni pour se sentir à la plage & y faire la fête dans la plus pure tradition balnéaire brésilienne…

 

C’est en accès libre comme Paris Plage?

Dommage mais non! Pour pouvoir accéder à Na Praia, il te faut un billet. Et ce précieux sésame est achetable sur internet ou sur place… Le nombre de place est limité, comme pour un festival, tu te connectes sur le site, tu t’armes de ton meilleur portugais & tu pries pour qu’il reste encore des places…et évidemment, les places s’évaporent plus ou moins vite selon la programmation.

 

Et les billets sont chers?

Niveau budget, il y en a pour tout le monde. Le prix varie énormément &, selon la programmation, peut monter très haut: certaines journées s’affichent à R$400 [environ 100€] sans consommations alors que d’autres peuvent revenir à R$50 [environ 12€] dont R$45 de conso.

 

On peut s’y sustenter aussi?

Oh que oui! Parce qu’on parle du Brésil, là, quand même! L’événement est sponsorisé, entre autres, par Dudu Camargo, chef brasiliense réputé et propriétaire de plusieurs restaurants dans la capitale.Tu peux donc commander leurs petits plats et spécialités mais tu peux aussi te laisser tenter par un snack d’une des nombreuses paillotes de Na Praia. Le choix est cornélien, tu trouves absoluement de tout, du sushi au kibé en passant par le churrasco et le burger… Et pour te désaltérer, la carte des boissons est impressionante. Ton portefeuille risque de ne pas trop apprécier: pour te donner un ordre d’idées, le seau de six Corona s’élève à R$60 [environ 14€], le Hot Dog est à R$20 [environ 5€], les petits sandwichs entre R$15 & R$20, il te faudra débourser R$12 [3€] pour goûter à un acarajé & encore R$6 pour un paquet de Biscoito Globo, ces biscuits apéro que l’on trouve en abondance sur les plages cariocas pour environ… R$1.

GLOBO

L’expérience de Backseattripper

On a testé le dimanche à la plage, avec l’entrée parmi les plus abordable : R$50 dont R$45 de consommation. Dès l’arrivée, on te met dans l’ambiance: les chaises longues sont à dispo, il suffit de les récupérer au stand « chaises » [si si!]. Des serveurs, en nombre, se baladent sans arrêt entre les touristes du jour pour leur faciliter la vie & surtout la boisson. On regrette un peu que la musique ait été si forte, difficile de s’entendre parler, mais c’est en fait un constat qu’on peut dresser dans la majorité des resto brésiliens… A Na Praia, c’est comme à la plage, tu te pavanes, tu te baignes, tu kiffes quoi. Le petit détail qui prend toute son importance après quelques verres: un effort considérable a été fait au niveau des sanitaires, propres et en nombre. Pour clore cette belle journée à la plage, c’est un concert au bord de lac qui accompagne le coucher de soleil. Dingue! Na Praia, on se retrouve là-bas!

BRASILIA NA PRAIA

Na praia c’est par !
Rendez-vous sur Hellocoton !